samedi 13 février 2016

Energie.



Picture by Vanessa 

Plus que jamais j'ai envie d'énergie, d'avancer, bouger, écouter, parler...

Je rêve de rebondir sans la moindre fatigue alors que je suis épuisée.
J'ai été touchée par l'énergie de mon entourage, par contre mes batteries sont vides.
Souvent je suis crevée, je ne rêve que d'une chose , m'allonger sous la couette avec un bon roman et une grande tasse de thé.

Alors comment fait-on pour retrouver cette énergie, pour la dynamiser ?

On l'appelle Chi en Chine, Ki au Japon et Prada en Inde. Elle doit pouvoir circuler en toute liberté dans notre maison. 
Donc je retrousse mes manches et décide de ranger, vider, désencombrer ma maison pour libérer et laisser circuler le Chi.
L'idéal est de placer les objets dans des armoires, des boîtes, derrière un rideau, que les choses ne soit pas apparentes, pour avoir le sentiment que l'espace est dégagé.
Dans notre hall d'entrée nous avons un grand vestiaire mural comme à l'école. Il est rempli de vestes, de bonnets, d' écharpes, de sacs, ... Il regorge de brols qui font partie de la vie de tous les jours et qui s'accumulent au fil du temps. Je décide de l'alléger de toutes ces petites choses.
Par après j'ai une solution plus radicale; je réinstalle ma penderie style grand-mère que j'aime tant. Mes vestes, mes accessoires vont y être enfermés. Ainsi en un tour de baguette magique mon intérieur sera ordonné.
Je fais table rase des bibelots et autres accessoires de décoration qui prennent la poussière.

Je jette les pots pourris, les fleurs séchées, les animaux empaillés (si j'en avais), le Chi stagne dans ces objets, il essaie de les faire revivre à tout prix et c’est donc une grande perte d'énergie pour nous et notre maison.
Je me replonge dans le livre de Dominique Loreau " L’Art de la simplicité " qui va devenir un de mes livres de chevet.

Enfin je respire, je vois clair !
J'ai mis de l'ordre dans ma maison et par la même occasion dans ma tête.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire